Pour ceux qui parlent français

Enseignant l’autoprescription depuis 2002 en anglais comme en français, je me suis rendue compte que les livres d’autoprescription francophones, écrits principalement par des médecins homéopathes, n’encourageaient nullement l’autoprescription bien au contraire. Ils utilisent un langage médical compliqué et recommandent des dilutions variant de 5ch, 7ch, 9ch à 12ch et 15ch selon les symptômes éprouvés ce qui complique l’autoprescription et augmente le coût de la trousse de remèdes à avoir chez soi.

Le système Anglo-Saxon utilise un système de dilution plus simple (30k et 200k en général) et à mon avis plus efficace.

Me basant sur mes 17 années d’expérience en tant qu’homéopathe et mes 25 années en tant que mère ayant veillé à la santé et au bien-être de mes trois enfants en recourant exclusivement à l’homéopathie, j’ai écrit et publié « Homéopathie de tous les jours » qui explique en langage non médical comment pratiquer l’automédication de manière rapide et efficace. Mon livre est disponible via Amazon dans le monde entier.

 

Pour commencer, une explication des principes de base de l’homéopathie est propre à rassurer les nouveaux convertis à ce mode de traitement. Sont ensuite exposées des règles générales permettant de traiter toute la famille de manière peu onéreuse, puisqu’elles évitent l’achat d’une quantité de remèdes en  dilutions différentes.

Après un chapitre consacré aux femmes et aux problèmes féminins (y compris la grossesse et l’accouchement), et un autre consacré aux nouveau-nés et aux enfants viennent les maux courants présentés sous forme de liste alphabétique. À chaque description sont associés les remèdes homéopathiques correspondants avec leur posologie, ainsi que quelques conseils complémentaires dépassant le cadre homéopathique.

Plus spécifiquement, un chapitre est consacré à l’homéopathie en accompagnement de traitements médicaux (opérations chirurgicales, prise d’antibiotiques, traitements dentaires, vaccinations, etc.), un autre à l’homéopathie en voyage, et un autre encore à l’homéopathie en cas de traumatismes et d’accidents.